Préparer les rendez-vous et parler avec votre médecin

Savoir quelles sont les bonnes questions à poser à votre équipe soignante peut vous aider à mieux comprendre votre diagnostic et vos options de traitement. Informez-vous pour en savoir le plus possible sur votre maladie, ses traitements et ses effets éventuels sur votre organisme. Cela peut vous aider à vous prendre en charge et à vous donner un plus grand sentiment de contrôle sur votre santé, votre vie et votre expérience de survie. Il existe plusieurs questions importantes à poser à chaque étape de votre parcours de diagnostic et de traitement.

Pour obtenir une liste de questions à poser à votre équipe oncologique, cliquez ici. Il peut être utile de les consulter avant vos rendez-vous, de les imprimer et de les apporter afin de vous assurer de les poser et d’obtenir des réponses.

En plus de poser les bonnes questions, il est tout aussi important de comprendre et de vous rappeler ce que vous diront votre médecin ou d’autres membres de votre équipe soignante. Les rendez-vous médicaux peuvent être stressants, et il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens se sentent dépassés, ne comprennent pas ou ne se souviennent pas d’éléments importants de conversations avec leur médecin. Voici quelques conseils et outils utiles pour vous assurer de tirer le meilleur parti de vos rendez-vous et de vous préparer le mieux possible à défendre vos intérêts avec succès :

Demander à un membre de votre famille ou à une personne de confiance de vous accompagner. Le fait d’emmener une personne avec laquelle vous vous sentez à l’aise peut rendre la visite moins stressante et vous aider à vous souvenir de ce que le médecin vous aura dit. La personne qui vous accompagne doit pouvoir faire trois choses : vous apporter un soutien émotionnel, bien écouter et se souvenir avec précision de ce que dit le médecin, et réfléchir objectivement à ce qui est dit.

Prendre des notes. Prenez des notes (ou demandez à quelqu’un de votre entourage de le faire) avec suffisamment de soin pour que vous puissiez les comprendre lorsque vous rentrerez chez vous. N’hésitez pas à demander au médecin de répéter quelque chose si vous n’avez pas eu le temps de tout transcrire.

Se faire une représentation visuelle de ce que l’on vous explique. Tout le monde n’absorbe pas l’information de la même manière. Certaines personnes ont besoin de représentations visuelles pour mieux saisir ce qui est communiqué. Vous pouvez demander à votre médecin de vous montrer une image ou un dessin qui vous aidera à comprendre où se trouve votre cancer, comment les tests seront effectués et comment votre cancer sera traité. Si vous pouvez emporter chez vous une copie de cette image ou de ce dessin, il sera plus facile d’expliquer les choses à votre famille.

Demander au médecin de parler et d’expliquer les choses en des termes que vous pouvez comprendre. Les médecins peuvent se retrouver empêtrés dans leur propre « jargon » qui est souvent difficile à comprendre pour les personnes qui ne sont pas familières avec le domaine de la santé. Vous devez bien comprendre ce qui est dit pour pouvoir participer efficacement à votre traitement et votre rétablissement. Si vous comprenez bien ce qui est dit, vous participerez efficacement à votre itinéraire du cancer.

Demander comment vous pouvez en apprendre plus. Votre médecin peut vous orienter vers une brochure, un livre, une vidéo ou d’autres ressources pour vous aider à comprendre la procédure ou le traitement qui vous est proposé. Il peut également vous mettre en contact avec des personnes ayant vécu un diagnostic et un traitement de cancer du poumon.

Formuler en d’autres mots votre question ou la réponse du médecin. Si vous ne comprenez pas sa réponse, vous pouvez poser votre question d’une autre manière, ou demander au médecin d’expliquer sa réponse autrement.

Répéter ce que le médecin a dit dans vos propres mots. Répétez au médecin ce que vous pensez avoir entendu. Cela lui permet de vous donner un retour d’information sur ce que vous avez compris et, si nécessaire, de résoudre d’éventuels problèmes de communication.

Utiliser un appareil d’enregistrement tel qu’un petit magnétophone ou votre téléphone portable. Vous devez toujours demander à l’avance si votre médecin accepte de vous voir enregistrer la séance, en expliquant que cela vous aidera à mieux comprendre et suivre les conseils donnés. Votre visite sera également plus détendue, car vous n’aurez pas à prendre de notes et vous pourrez écouter plus attentivement ce que dit le médecin. Il est toujours important, lorsque vous enregistrez les propos de votre médecin, de rester pleinement engagé dans la conversation en écoutant ses explications et en posant des questions au besoin. Enregistrer vos principales visites peut également aider votre famille. Les rendez-vous médicaux peuvent être accablants et, quelle que soit la facilité du médecin à communiquer, il est souvent difficile de comprendre pleinement, de se rappeler et d’expliquer en détail à quelqu’un d’autre ce qui a été dit. En écoutant l’enregistrement avec les membres de la famille, tout le monde entend la conversation telle qu’elle s’est déroulée, sans « interprétation », et sans que vous deviez vous rappeler tout ce qui a été dit. L’enregistrement peut également aider votre famille élargie à participer à vos soins contre le cancer, dans la mesure où vous le souhaitez. Enfin, vous pouvez réécouter l’enregistrement aussi souvent que vous le souhaitez pour mieux comprendre et digérer les informations et les conversations que vous avez eues.

Après le rendez-vous

  • Constituez un dossier dans lequel vous pourrez conserver des copies de tous les résultats de tests, et conseils reçus sur les médicaments, la nutrition et la thérapie, ainsi que toute autre information relative à votre type de cancer, au traitement ou à l’équipe soignante.
  • Tenez à jour une liste de toutes les questions qui vous viennent à l’esprit au fur et à mesure du traitement, ou des effets secondaires ou problèmes qui peuvent survenir, afin de pouvoir en discuter avec votre équipe soignante.
  • Parlez à votre famille de ce qui se passe afin qu’elle comprenne mieux votre maladie et comment celle-ci peut vous affecter physiquement, émotionnellement et mentalement.
Pour parler franchement, je ne serais pas ici aujourd’hui sans les thérapies novatrices et les recherches menées sur le cancer du poumon. Depuis mon diagnostic, de grands progrès ont été réalisés dans la recherche sur le cancer du poumon et la survie au cancer. Les patients du cancer du poumon vivent plus longtemps et deviennent plus forts grâce à des thérapies novatrices.
Kim
Kim
Survivante du cancer
Retour haut de page